CHIROPRATICIEN À QUÉBEC

  QUESTIONS ET RÉPONSES

Réception à Québec : 418-647-3976

Les engourdissements, les picotements et la paresthésie

Par Dr Richard Morency, chiropraticien

 

Colonne vertébrale

Figure 1 Dermatomes - Distribution des sensations cutanées en rapport aux racines nerveuses. Légende: C= cervical, T= thoracique, L= lombaire, S= sacré

L'engourdissement (paresthésie) est une sensation anormale, générale ou localisée, caractérisée par une diminution de la sensibilité, des fourmillements ou des picotements. Il s'agit d'un signe neurologique associé à une perturbation de la transmission des signaux entre la peau et le cerveau. Pourtant, plusieurs l'associent à une restriction de la circulation. La raison est fort simple, les nerfs sont des tissus vivants nourries par des vaisseaux sanguins (vasa nervorum). En compromettant le flot sanguin, par exemple en croisant la jambe ou en élevant les bras, on réduit l'apport sanguin aux tissus nerveux, d'où l'apparition éventuelle d'un engourdissement. Ainsi, un déficit vasculaire peut entraîner une complication neurologique (ex. neuropathie diabétique).

En excluant les causes bénignes telles un choque (ex, coude) ou la compression temporaire d'une artère ou d'un nerf, la distribution et la persistance d'engourdissements peuvent suggérer une lésion sous-jacente. L'engourdissement d'un membre pourra se conformer au territoire innervé par une racine nerveuse spécifique (Fig. 1) et permettre ainsi d'identifier une dysfonction vertébrale, par exemple dans le cas d'une arthrose vertébrale ou d'une hernie discale. Cette présentation est généralement unilatérale alors qu'une présentation territoriale des deux côtés peut suggérer une atteinte centrale (ex. sténose spinale, syndrome de la queue de cheval). Un engourdissement global des membres supérieurs, inférieures ou des deux membres d'un même côté peut être indicatif d'une lésion centrale ou cérébrale.

En plus d'une distribution caractéristique, la présence de signes ou symptômes concomitants (ex. parésie, hyporéflexie) peuvent également aiguiller le clinicien vers un diagnostic précis. C'est pourquoi l'évaluation d'une paresthésie est un processus complexe qui requiert l'étude de l'ensemble des données cliniques afin d'en déterminer l'origine. Il importe donc d'en faire mention lors de votre consultation auprès de votre chiropraticien.

 




Centre Chiropratique Votre Chiro à Québec
580 Grande Allée E, Ville de Québec Tel. 418-647-3976


Publié par: Dr Richard Morency, chiropraticien à Québec | Google +

© 1999-2017 Chiropraticien - ville de Québec Chiropraticien (Chiro) ville de Québec - Mise à jour à Québec: 2 janvier 2017 | ChiroDos.com | | Notice légale | Plan de site