CHIROPRATICIEN À QUÉBEC

  QUESTIONS ET RÉPONSES

Réception à Québec : 418-647-3976

L'ENTORSE LOMBAIRE

Par Dr Richard Morency, chiropraticien

Le ligament iliolombaire

Selon l'usage médical, l'expression "entorse lombaire" est généralement définit comme une douleur intense et non-spécifique dans le périmètre de la colonne lombaire, accompagnée d'une contraction des muscles para-vertébraux. Cette définition, vague, pourrait s'appliquer pratiquement à toutes les lésions douloureuses lombaires. Son utilité se limite souvent à justifier une prescription en attendant que le tout disparaisse avec le temps. Pourtant " la barre dans le dos " à laquelle réfère souvent la victime est une lésion plus complexe que le sous-entend la définition précitée et requiert une attention particulière.

En réalité, une entorse est une lésion ligamentaire. Elle survient lorsque la limite de l'amplitude d'un mouvement est excédée (ex. en se renversant la cheville). Toutefois, ceux qui sont affligé d'une entorse lombaire parleront plutôt d'un faux mouvement et non pas d'un mouvement dont l'amplitude fut hors de l'ordinaire. Pourtant il s'agit souvent d'une lésion ligamentaire, celle du ligament ilio-lombaire.

Entorse lombaire

Figure 1

Ce ligament (Fig. 1) se situe entre le bassin (crête iliaque) et la dernière vertèbre lombaire ( L5, et parfois L4 ). Si on lui attribue le rôle de stabilisateur, il est fortement impliqué dans la torsion de la colonne lombaire. En effet, lors de la marche, la jambe fléchit simultanément avec le bras opposé, provoquant une rotation de la colonne vertébrale. Pour faciliter ce mouvement, le ligament ilio-lombaire, sous l'effet de la flexion du bassin (ex. os iliaque droit) entraîne la rotation de la vertèbre lombaire L5 dans le sens opposé, assistant ainsi le mouvement du bras (ex. gauche) vers l'avant.

Qu'arrivera-t-il maintenant si une des articulations du bassin (SI) était boquée en flexion (dysfonction sacro-iliaque)? Nous obtiendrions une situation où le ligament ilio-lombaire serait constamment sous tension et ce, avant même d'avoir bougé ou forcé. C'est pourquoi, il est possible de produire une entorse du ligament ilio-lombaire sans avoir excéder la limite apparente du mouvement, par exemple, en se penchant simplement vers l'avant, décuplant par le fait même, le stress mécanique.

En absence d'un traitement correctif ou sous le couvert d'un analgésiant, la phase aigue peut se transformer en phase chronique (souvent indolore). La dégénérescence poursuit alors son cours, ponctué de nouvelle crise aigue dont la fréquence et la sévérité iront couramment en augmentant. Incidemment, le blocage de la vertèbre L5 en rotation est un facteur de risque important de lésion discale (ex. L4-L5, L5-S1). Soit l'endroit où 95% des hernies discales se produisent…

Le traitement de l'entorse ilio-lombaire nécessite la correction de la dysfonction articulaire sous-jacente. Cette intervention relève de la médecine manuelle. En effet, la normalisation de la tension sur le ligament ilio-lombaire est dépendante de la réhabilitation de la mobilité des articulations sacro-iliaque et lombo-sacrée.

Notons finalement, que les douleurs associées à l'entorse ilio-lombaire peuvent se présenter d'un seul côté. Par contre, elles sont souvent bilatérale due au fait que la rotation de la vertèbres L5 augmente la tension ligamentaire des deux côtés, donnant ainsi l'impression d'une " barre ".

 




Centre Chiropratique Votre Chiro à Québec
580 Grande Allée E, Ville de Québec Tel. 418-647-3976


Publié par: Dr Richard Morency, chiropraticien à Québec | Google +

© 1999-2017 Chiropraticien - ville de Québec Chiropraticien (Chiro) ville de Québec - Mise à jour à Québec: 2 janvier 2017 | ChiroDos.com | | Notice légale | Plan de site